Vous aimez le dessin mais ne savez pas quelle technique utiliser ? Cet article est fait pour vous ! Voir et Dessiner vous dévoile comment choisir ses outils.

Présentation des différents outils

Les crayons

Plusieurs types de crayons existent. On les répartit  en plusieurs catégories : H, HB, B. Il y en a pour tous les goûts, tout dépend du rendu graphique que vous désirez avoir !

Tout d’abord, le H (hard), regroupe les crayons à pointe sèche, et permettent des traits précis. La couleur tend du gris clair au gris moyen.

Le B (Black) est un crayon gras. Les tracés sont plus foncés et plus difficilement effaçables à la gomme. Les crayons sont numérotés de B à 9B, le 9B étant le plus gras.

Le HB (Hard Black) est le crayon que nous avons tous utilisé à l’école, il s’efface facilement avec une gomme traditionnelle.

Le F (Fine Point) représente les crayons dont la mine est entre HB et H. C’est une technique parfaite pour les plus expérimentés.

https://youtu.be/zElGfp6AYD4

La technique des feutres

Il existe une grande variété de feutres pour le dessin, certains sont à l’alcool, d’autres à l’eau, à l’encre de Chine ou encore des feutres bi-pointe, avec de l’encre à l’eau qui est donc « aquarellable ».

L’Aquarelle

L’aquarelle est une technique de peinture à l’eau. Elle se base sur la transparence de ses couleurs (contrairement à la gouache). Elle se redilue au contact d’eau.

Quelle technique est faite pour vous ?

Chaque outil est différent, il est alors important de trouver la technique idéale. Plusieurs éléments sont à prendre en compte. Tout d’abord, le support, puisque chaque technique offre des sensations différentes selon le support (papier, toiles, tablette…). Il faut alors posséder des connaissances et  maîtriser les gestes et l’usage des médiums (eau, huile, parmi d’autres).

Entre feutre et crayon de couleur je conseille les crayons de couleurs car on peut créer des dégradés, nuancer l’intensité de la couleur, superposer des couleurs. Avec ces outils, on peut faire des trames différentes. Les personnes qui débutent seront donc amenées à progresser avec cette technique, avant de se lancer au dessin avec feutres. Les traits des feutres étant permanents, le crayon permet de corriger ses erreurs.

D’autre part, les feutres demandent une application soignée. Ils donnent des couleurs vives et franches.

Pour la peinture entre gouache et aquarelle, la gouache s’utilise avec moins de contraintes que l’aquarelle mais ses effets sont parfois moins subtils en raison de sa moindre transparence.

Quelle que soit la technique, il est important de suivre ces trois étapes :

  • Analyser : le modèle, les contours, les couleurs, les formes.  Vous commencerez par mettre en place votre sujet par un dessin simple en respectant les proportions. Cela n’est pas toujours évident et c’est pourquoi cette étape peut décourager avant même d’aborder la couleur. C’est pour cette raison que j’ai créé le cours d’observation pour dessinateurs et peintres : Dessin Déclic.
  • Pratiquez : faites des esquisses, dessinez Souvent d’observation des sujets  sous différents angles, pour en comprendre la forme et avoir un meilleur rendu.
  • Prenez du recul : éloignez la feuille de vos yeux, vérifiez que touts les détails soient proportionnels.
  • Faites vous plaisir : l’important lorsque l’on dessine, c’est aussi de se laisser transporter, laisser notre imagination prendre le dessus, pour créer un dessin unique.

Vous l’aurez compris, après avoir choisi votre technique, laissez les traits de votre dessin vous guider vers votre prochain chef-d’œuvre !

Donec ante. quis mattis quis, dolor leo.

Pin It on Pinterest

Share This