L’art échappe t-il aux mécanismes du cerveau ?

Au cours de ma pratique artistique j’ai rencontré certains obstacles.

Ces obstacles dont je parle sont intérieurs. Il peut s’agir un jour d’une baisse de motivation alors que j’ai pourtant de quoi créer dans un espace idéal et du temps pour cela.

Il peut s’agir d’une peur de réussir un projet (une commande ou une exposition) dans les temps ou un découragement face à l’ampleur d’une tache à accomplir.

Il arrive même parfois des difficultés techniques qui me freinent et pourraient me pousser à tout arrêter.

Heureusement que j’ai aussi de magnifiques inspirations qui me donnent des ailes.

Quand dans un projet, je m’implique sans compter, et que je parviens à concrétiser un rêve, j’en éprouve un immense plaisir.

Alors pourquoi y a t-il des états si différents en moi qui cohabitent ?

J’ai bien senti que parfois, je partais au quart de tour dans un état pas très agréable et que s’ensuivaient des comportements qui ne me convenaient pas. Par exemple, d’avoir envie de tout arrêter et de me dire que je ne trouverai pas les personnes sur qui compter ou avec qui travailler.

Je parle de tout ça aussi bien sur le plan professionnel que sur le plan personnel.

Ce qui m’a permis de garder le cap, c’est que j’ai toujours chercher à mieux me connaître et à me mieux me comprendre.

Ainsi en enseignant j’ai déjà découvert de nombreuse ressources personnelles et le moyen d’expliquer à d’autres comment utiliser ces ressources.

La science nous éclaire.

Les avancées de la science nous apportent de riches enseignements sur le fonctionnement du corps et du cerveau.

Ces découvertes partagées dans les livres, sites et conférences auxquels j’ai eu accès m’ont donné la possibilité d’énormément progresser dès lors que j’ai compris pourquoi je pouvais être parfois comme ceci ou comme cela.

Si en dessin, j’ai également progressé, c’est avant tout la meilleure compréhension de mon fonctionnement qui m’a le plus enchantée.

Je retrouve dans la pratique du dessin des similitudes avec des modes de pensées et des types de comportements que je peux avoir dans la vie.

Les automatismes et les réflexes dus au cerveau limbique nous entraînent à dessiner de manière maladroite. Dans le cas d’un dessin d’observation, on se rend bien compte qu’il y a un décalage entre ce que l’on souhaite faire et ce que l’on fait.

Le champ mental occupe tellement de place dans notre cerveau qu’il empêche d’autres parties de nous de s’exprimer.

Si on dessine, si on chante ou si on fait du théâtre, comment être soi même ? Et comment être capable de réaliser ce que l’on souhaite ?

Si on vit déjà coincé dans des comportements desquels on a du mal à sortir, comment être soi même ?

Comment se sentir bien tout simplement ?

Je voudrai poursuivre en vous proposant de regarder une vidéo qui peut être une réponse à ces questions.

Si vous voulez savoir comment vous libérer de vos automatismes et ne plus refaire les mêmes erreurs encore et encore, et cela en seulement 5 exercices simples …

… alors vous DEVEZ absolument regarder cette mini formation en vidéo, généreusement offerte par le Dr. Leroy.

Qui est le Dr. Leroy ?

Docteur en chirurgie dentaire, Naturothérapeute, Auteur, Conférencier et Enseignant.

Diplômé de la faculté de Paris et formé à la faculté de médecine-santé et biologie humaine de l’Université Paris XIII, le Docteur Stéphane Leroy a enseigné la Naturothérapie dans le cadre du diplôme universitaire de Médecine Naturelle, ainsi qu’à l’institut de Naturothérapie.

Formé aux techniques de différentes disciplines énergétiques, il suit les recherches sur les états modifiés de conscience et leurs incidences possibles sur la relation thérapeutique abordant les approches neuroscientifiques, physiologiques et les aspects plus controversés de la physique quantique.

Le Dr. Leroy reçoit également les enseignements ésotériques des grands mystiques de toutes traditions, des vérités exploitables et vérifiables dans le domaine thérapeutique, il part alors dans une quête de connaissances.

En 1998, le Docteur Stéphane Leroy part en Amazonie péruvienne pour y faire l’expérience du chamanisme quechua.

A son retour, c’est lors de ses soins que le Dr. Leroy constate que sa qualité de présence influe sur la qualité du résultat thérapeutique.

Pendant plusieurs années le Docteur Stéphane Leroy va explorer une nouvelle vision thérapeutique en expérimentant cliniquement et auprès de ces étudiants ces nouvelles approches.

C’est alors que va s’opérer une conjonction entre toutes ces connaissances et expériences, et que va se révéler à lui ce qu’il nomme le processus numineux. Dès lors il lâche tous les aspects rituels et tous les concepts énergétiques pour être saisi par cette qualité de présence optimale.

Aujourd’hui, le Dr. Leroy se dédicace à la mise en place de l’enseignement et de la transmission de sa nouvelle méthode révolutionnaire, Numen Process.

Je vous le recommande, ne manquez pas cette vidéo !

Cliquez ici pour voir gratuitement cette vidéo !

J’ai particulièrement été attentive au fait de déclencher des automatismes y compris pour la pratique du dessin.

Bien sur, la pratique artistique peut être aussi un moyen d’exprimer une part plus ou moins consciente en nous…

Je vous laisse voir

Nullam elementum et, massa pulvinar consequat. ipsum commodo tristique amet, Curabitur

Pin It on Pinterest

Share This